Banniere_Hello_Asso2.png

///Info tarifs ! A la Semaine Classique du Lavoir, il y a au moins deux concerts par soir. Un concert coûte 15 euros (12 tarif réduit et 5 pour les enfants). Mais assister aux deux concerts coûte 15 euros aussi !///

\\ Mardi 14 Décembre //

  • 18h : Ouverture des portes et discours d'accueil

Bar et petite restauration disponible 

Discours d'accueil et présentation de la semaine en présence de Michèle pierre, directrice artistique.

  • Tout le long du festival : Oeuvre sonore participative avec le public

Anaïs Georgel, ingénieure du son et performeuse

Participez à une oeuvre musicale !

Prenez 5 minutes pour enregistrer un son avec Anaïs Georgel, ingénieure du son et performeuse. 

Gratuit

Garantissez-vous une place en écrivant à lasemaineclassiquedulavoir@gmail.com

  • 19h : 1er concert

Victoire Bunel, mezzo

Solène Chevalier, violoncelle

- Mezzo et violoncelle au fil du temps -

Pour ouvrir le festival, Victoire Bunel et Solène Chevalier présentent un dialogue polychrome entre voix et instrument.

De Purcell à Chet Baker, ce duo original vous emportera dans une grande traversée musicale où style et époque seront mélangés.

45 minutes

©Michèle Pierre

  • 20h15 : 2e concert 

Louis Rodde, violoncelle

Romain Louveau, piano

Gwendal Giguelay, piano

Schubert/Kurtag : violoncelle et piano(s)

Faire dialoguer la musique de Schubert et celle de Kurtag, c’est proposer à l’auditeur un voyage sensoriel et esthétique inédit. Laissez-vous conduire au fil de l’intime et du sensible, sur les chemins de ces musiques énigmatiques où la quête nostalgique d’un ailleurs côtoie de fugaces gestes sonores, laissant transparaître poésie commune. 

1 heure

12.png

©Lyodoh Kaneko                ©Alan Hajo

\\ Jeudi 16 Décembre //
  • 18h : Ouverture des portes

Bar et petite restauration disponible

 

  • 19h : 1er concert (durée 45 minutes)

Julia Macarez, alto

Marion Chiron, accordéon

Suite de Vaughan Williams

Ce sont les couleurs de l’Angleterre mais aussi l’ampleur de la symphonie, le souffle des chants folkloriques et l’intimité de la musique de chambre que l’on retrouve dans cette Suite de Ralph Vaughan Williams  en huit mouvements, composée à partir de l’année 1933 et créée en 1934. Initialement écrite pour alto et orchestre, cette oeuvre sera ici interprétée par un duo, celui de l’alto et de l’accordéon. 

45 minutes

Julia Macarez et Marion Chiron ©Michèle Pierre 2.jpg

©Michèle Pierre

+ d'infos
  • 20h30 : 2e concert

Roberta Roman Trio

Roberta Roman, guitare

Marisa Mercade, bandonéon

Michèle Pierre, violoncelle

- Tango et créations -

S’il y a une musique qui transpire le sel de la vie, ses drames les plus intenses et ses plaisirs les plus torrides, c’est bien le tango.

Née en Argentine, mais rapidement devenue universelle, cette musique rassemble par-delà les océans.

La guitariste italienne Roberta Roman, la bandonéoniste argentine Marisa Mercadé et la violoncelliste française Michèle Pierre ont ainsi trouvé le terrain d’entente idéal pour embarquer le public dans une grande virée mélancolique, sensuelle et démesurée.

1h

RobertaRomanTrio_JEB01_DidrikLaunay_08.jpg

©Didrik Launay

\\ Samedi 18 Décembre //

©Didrick Launay

  • A partir de 13h et tout l'après-midi :

Présence d'Emmanuel Carlier, archetier, à l'étage du Lavoir

Entre deux concerts, entrez dans l'atelier d'un archetier...

 

 

  • 14h : Atelier-conférence autour de l'archèterie

 

Emmanuel Carlier, archetier

- Parlons archet ! -

Parlons archet ! c’est l’occasion de s’intéresser à cet objet chéri des musiciens. Tout sauf accessoire, c’est un instrument à part entière, un outil complexe qui prend une part particulière dans l’expression du son. L’archet est personnel et essentiel au musicien. Abordons ensemble ce qui fait sa singularité…

30 minutes

Gratuit

Garantissez-vous une place en écrivant à lasemaineclassiquedulavoir@gmail.com

Emmanuel Carlier ©Michèle Pierre 12.jpg

©Michèle Pierre

  • 15h : Projection du documentaire "Et le violoncelle dans tout ça ? "

Projection du documentaire Et le violoncelle ans tout ça ?, tourné au Lavoir Moderne Parisien, un an après sa sortie.

 

Suivi de 15 minutes de temps d'échange entre le public, les réalisateur.ice.s et certain.es artistes du documentaire.

- Et le violoncelle dans tout ça ? -

12 violoncellistes se livrent en mots et en musique sur l'impact de la crise sanitaire dans leur vie.

"Bouleversant" Télérama

"Un documentaire à ne pas louper" France Musique

1h30

Gratuit

Garantissez-vous une place en écrivant à lasemaineclassiquedulavoir@gmail.com

Banniere1.jpg

©Masha Mosconi Design graphique : Anne-Lise Jacobsen

  • 16h30 : Goûter-concert avec l'Atelier Les Trois Tambours 

30 minutes

Gratuit

Garantissez-vous une place en écrivant à lasemaineclassiquedulavoir@gmail.com

IMG_3639.JPG

©Lusankar Productions

  • 17h30 : Création mondiale d'une pièce pour violoncelle seul

Compositrice invitée : Fiona Monbet

Voloncelliste interprète : Michèle Pierre

15 minutes de concert

45 minutes d'échange autour du processus compositionnel, de la composition et de la création.

©Florence Grimmeissen

  • 18h45 : Ondulations

Quand violoncelle, lumière et papillons battent des ailes à l'unisson

 

Concert-conférence par Maëlle Vilbert

30 minutes

Puis 15 minutes d'échange avec le public

Une invitation à plonger son regard dans les reflets colorés d’ailes des papillons transparents pour découvrir, le temps d'un concert-conférence, la physique des ondes sonores et lumineuses.

Maëlle Vilbert ©Michèle Pierre 2.jpg

©Michèle Pierre

  • 19h45 : Échange autour de la place des femmes dans la musique classique

par Aliette Delaleu, marraine de la 3e édition du festival et chroniqueuse et journaliste France Musique

Interview menée par Guillaume Ulmann

Gratuit

Garantissez-vous une place en écrivant à lasemaineclassiquedulavoir@gmail.com

IMG_3024 (2).jpg

©India Lange

  • 20h30 : Concert [ELLES] 

Sandra Nkaké, chant

Jî Drû, flûte

Paul Colomb, violoncelle

Alan Le Dem, son

Diliana Vekhoff, lumières

"ELLES] Est un moment de musique sensible, organique et quasi acoustique. Des chansons écrites et composées par des femmes qui ont résonné en moi et qui ont accompagné mon chemin de vie. 
Au-delà de ces chansons ce sont leurs interprètes qui m'ont donné la force d'être ce que je suis, à mon tour une chanteuse, une femme. J’ai ressenti le besoin impérieux de retrouver une forme très épurée de chanson, comme l'aurait fait un ménestrel. 
[ELLES] est une manière de partager mon rapport intime à la musique et à ma voix." Sandra Nkaké

ELLES ©Seka Ledoux.jpg